Choix de la fibre

, par  bert , popularité : 48%

La fibre choisie pour St Quentin est en technologie Gpon.

Il existe aussi les technologies P2P, PON.

Quelles sont les implications ?

La fibre P2P (Point à Point), raccorde chaque abonné au central par une ligne qui lui est propre. C’est la méthode la plus souple.

La fibre PON (point vers multipoint), rassemble les signaux de plusieurs abonnés sur une fibre unique : il n’y a donc pas de dégroupage abonné par abonné, comme pour l’ADSL. La bande passante est donc aussi partagée entre les abonnés rassemblés, par grappe de 8 ou 32 personnes. C’est une technologie qui se prête à la revente de bande passante, mais qui peut gêner certains opérateurs pour des services spécifiques.

Le GPON, installé à St Quentin, peut partager une fibre jusqu’à 64 utilisateurs, divisant ainsi le débit maximal du tronc commun de 2,4 Gb par 64, ce qui donne 37,5 Mb par abonné, si tous travaillent en même temps. Ce n’est pas encore le cas...

La conséquence de ces différences ? Certains fournisseurs trainent les pieds, ou refusent d’utiliser ces circuits, qui les forceraient à utiliser des méthodes ou des technos différentes des leurs, et donc augmenteraient leurs coûts.

Un très bon article sur le sujet, donc je me suis fortement inspiré, est ici

Brèves Toutes les brèves